KaMaïa au FarWest

mercredi 14 septembre 2016

Ca, c'est fait !

 

monographie

620 pages
14 mois de boulot
2000-et-quelques photos cherchées, identifiées, commandées, négociées et acquises.
691 illustrations
1 burn out


Pffff ! Je suis contente et soulagée que ce monstrueux dossier soit terminé.
Mais le résultat en valait la peine, franchement il est impressionnant (et pèse le poids d'un âne mort) et les premiers retours qu'on a sont très bons.

Posté par KaMaia à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 6 septembre 2016

3 Ans !

3 ans

Franchement c'est TROP TROP fatigant d'avoir 3 ans !

Je reviens raconter la fiesta du petit héros du jour dès que j'ai une minute... (To be continued...)

Posté par KaMaia à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le parfum suranné des Trentes Glorieuses

Ex-CM souhaite vendre la maison que nous avons gardé en indivision, aussi il est actuellement en train d'y faire un gros tri et il me ramène régulièrement des cartons ou autres caisses qu'il ne veut pas trier ou jeter sans que j'y jette un oeil.

Il m'a ramené la semaine dernière la boite dans laquelle j'avais mis les non-choix de nos archives photographiques. Ce que j'appelle le non-choix, ce sont les pellicules et surtout les tirages qui n'ont pas été mis en albums, bref ce qu'on n'a pas choisi de conserver :)

Dans ce carton se trouvaient aussi ceci :

archives diapos

Ce sont des archives d'ektachromes et diapositives de mes grands-parents.
Comment se fait-il que j'en aie hérité ? Je ne m'en souviens plus du tout mais il est possible que mon grand-père me les ait confiées, sachant que la conservation d'archives photographiques était l'une des facettes de mon métier.

J'ai donc commencé leur numérisation et je découvre avec bonheur le parfum suranné des trente glorieuses, fait de clichés de l'enfance de ma mère ou de ma tante et de photos sur lesquelles mes grands-parents avaient mon âge.

003-023Camping - Juillet 1965
De gauche à droite, ma tante, ma grand-mère et ma mère.

003-037Camping - Juillet 1959
Les mêmes quelques années plus tôt et là, sur le visage de ma mère au premier plan je reconnais parfaitement certaines expressions de mon CF4 (sinon, sur cette photo, ma grand-mère a exactement un an de moins que moi aujourd'hui... j'ose espérer que je ne fais pas aussi vieille) (malgré mes cheveux givrés ;) )

 

Posté par KaMaia à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 5 septembre 2016

La rentrée presque comme sur des roulettes

message anti-daté because pas eu le temps de poster avant...

Donc les 4 kids ont effectués leur rentrée, qui le 1er septembre (CF1 et CF4), qui le 2 (CF2 et CF3)

CF1 à l'IUT, CF2 en Quatrième, CF3 en Terminale et CF4 en Petite Section !
(entre le Grand qui entre à la Fac et le Petit qui entre à la Maternelle, j'ai l'impression de faire un immense grand écart)

rentree scolaire

Je n'ai pas de photo des grands qui m'ont signifié avec plus ou moins de diplomatie qu'ils avaient passé l'âge qu'on immortalise leur premier jour d'école :))

Pour autant j'ai compté et pour ma part, c'était donc ma 16e rentrée scolaire en tant que maman d'élève et tous enfants confondus, c'était la... 45 e rentrée scolaire que je gérais ! Si !
Non pas que j'aie compté pour le palmarès, hein, la vérité c'est que je me suis *un peu* pris le chou avec l'Homme la veille de la rentrée car il trouvait que je ne faisais pas bien les choses pour la première rentrée de son fils (qui est aussi sa première rentrée scolaire de papa...). Disons qu'en fait, je ne faisais pas les choses à sa manière :))) (en fait, je crois qu'il était un peu stressé par cette première rentrée. Bien plus que son fils)
Donc j'ai compté et je lui a répondu qu'en 16 ans et donc 45 rentrées scolaires en comptant celle de CF4, j'avais eu le temps de developper des techniques et façons de faire efficaces, fonctionnelles, économiques et non-chronophages. Ah mais ! Et que si ma manière de faire les choses ne convenait pas, il eût fallu m'en parler avant, mais que là, c'était trop tard et que c'est celui qui fait qui a raison (sacro-saint principe de la paix dans les ménages).

A part ça, j'ai trouvé un peu de temps pour accéder à une requête de CF2 qui voulait une nouvelle trousse pour ses stylos.

matos

J'ai donc acheté une fermeture éclair et repris quelques chutes de tissus qui restaient de la couture de mon sac idéal-et-pratique

trousse 1

trousse 2

En 15 minutes chrono, franchement ça a été un plaisir.

Pour info, il y a un super tuto pour la réaliser.

 

La rentrée s'est donc bien passée pour tout le monde.

CF1 est ravi et motivé par les premiers jours à l'IUT dans un domaine qui me semble totalement à des kilomètres de ce que je peux comprendre mais qui le passionne.

CF2 est heureuse d'être dans la même classe que sa grande amie et qu'elle adore l'économie et la socio (et en section ES, ça vaut mieux, coeff 9 au bac)

CF3 aussi parce qu'il commence l'espagnol (les grands ont fait allemand mais lui a toujours affirmé depuis toujours qu'il voulait apprendre l'espagnol, nous avons donc accédé à sa requête malgré le spectre des bonnes classes germanistes etc.). Cela a enchanté ma grand-mère, espagnole par ses parents et veuve d'un réfugié republicain, qu'un de ses arrières-petits-enfants veuillent absolument apprendre la langue de Cervantès. Par ailleurs il est aussi dans la classe de ses deux super-potes

Et pour CF4, ça s'est passé également comme sur des roulettes, même pas un pleur, la propreté a été acquise en 15 jours à l'idée qu'à l'école comme on est grand, on n'a plus de couches. Et le dimanche suivant, il ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas aller à l'école et "voir les copains" aujourd'hui parce que l'école était fermée.

 

Bref, que du bonheur !

 

 

Posté par KaMaia à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 août 2016

Et soudain tout change... seuil de douleur = 1

J'en ai déjà parlé ici et là mais j'ai mal au dos depuis des années, mon premier blocage dos/cervicales date de mes 14 ans ça fait donc 30 ans que je dois composer avec la douleur, plus ou moins fréquente mais quotidienne depuis la naissance de CF4.

Depuis sa naissance d'ailleurs, je dors assise adossée a une pile d'oreillers, avec un gros coussin sous les genoux afin de "casser" mon hyper-cambrure, sans quoi je me réveillerais pliée en deux -de douleur- le matin. Dans la journée arrivent plus ou moins vite une douleur cervicale tournant généralement en migraine nauséeuse (le foie est innervé à partir par la C5, une petite cure de nettoyage s'impose, je pense) et surtout une tension douloureuse du rhomboïde qui durera jusqu'au soir et qui en général est notée 5/10 sur mon échelle personnelle de douleur (et je suis dûre au mal parait-il).

Pourquoi j'en parle aujourd'hui ?

Parce que là, tout de suite, je n'ai plus mal ! Si !

3 choses conjuguées ont joué.

* Tout d'abord j'ai enfin creusé du côté des points trigger

Cékoiça ? Les trigger points sont des nœuds ou des bandes dures qui se forment au sein des fibres musculaires et qui peuvent être clairement identifiés lorsqu’on les recherche manuellement ou lorsqu’on se fait masser. Tout le monde possède des trigger points, même les bébés et les enfants.
J'en avais entendu parler il y a longtemps mais je ne m'y étais pas intéressée plus que ça. Et puis début juillet, j'ai acheté deux livres :

soulagez points trigger

Supprimez rapidement vos douleurs par la technique des points trigger

Vincent Cueff

Très bon livre, clair, les illustrations sont sous forme de photo, avec sur la même image les points trigger et la zone de douleur associée. J'ai trouvé plus facile de me repérer sur photos plutôt que sur shémas pour ma part.

Donc je considère que c'est un très bon bouquin pour un prix raisonnable.

 

 

points trigger soulagez

Soulagez vos douleurs par les trigger points

Clair Davies et Amber Davies

C'est THE bible sur le sujet. Beaucoup plus complet que le précédent, avec un contenu plus étoffé.

Toutefois il est traduit de l'américain et pas toujours très bien. Par ailleurs, les illustrations sont faites à partir de dessins et j'ai trouvé moins pratique de localiser les points sur des dessins.

Enfin son prix est limite prohibitif.

 

Je trouve que les deux se complètent très bien.

Donc je les ai lus, j'ai localisé les points correspondant à la zone de douleur associée et je les ai massés avec une balle coincée entre mon dos et le mur et... le résultat a été immédiat et miraculeux. Le muscle s'est immédiatement détendu, mon dos aussi et je suis passée de 5/10 à 1/10 instantanément. Et le résultat a duré dans le temps.
Depuis je me balade partout avec ma balle dans mon sac et quand j'ai mal, il me suffit d'un pan de mur et de 3 minutes pour aller mieux instantanément.

 

* Ensuite j'ai découvert le deep draining via Christophe qui a eu la gentillesse de me faire un long et efficace massage.

Le massage biodynamique, appelé également Deep Draining, est un massage psychocorporel. Il vise à guérir les maladies physiques et les troubles émotionnels par le phénomène de psycho-péristaltisme, c’est-à-dire par la capacité des intestins à digérer les conflits psychiques mémorisés au fil des années par les cellules du corps. Ce phénomène de psycho-péristaltisme est la manifestation de ce que Gerda Boyesen appelle « décharge végétative » ou mécanisme biologique d’auto-guérison. Je n'ai pas trop creusé, ni même tout compris mais ça m'a fait du bien.

Mais comme j'ai un peu envie de comprendre comment ça fonctionne, le facteur vient de m'apporter ceci :

entre psyche et soma

 Entre psyché et soma
Introduction à la psychologie biodynamique

Gerda Boyesen

"La psychologie biodynamique est une thérapie douce, corporelle, influencée par Freud, Reich et Jung. Par le massage, la parole ou le silence, le thérapeute provoque d'abord un stimulus intérieur. Il laisse ensuite apparaître, depuis les profondeurs du corps, le processus dynamique qui provoque la naissance des émotions, lesquelles se déchargent alors. Lorsque le sujet a retrouvé sa circulation bioénergétique, il se sent enfin en contact avec la réalité et heureux."

 

 psychologie biodynamique

La psychologie Biodynamique
Une thérapie qui donne la parole au corps

François Lewin

"Mise au point dans les années 1950 par Gerda Boyesen, la psychologie biodynamique est une thérapie psychocorporelle à la fois douce et puissante, qui donne la parole au corps e cherche à libérer notre élan vital. En effet, dès notre conception, notre organisme enregistra chaque expérience vécue. Il garde au plus profond de ses tissus, les traces des épreuves non digérées qui entravent soi développement naturel. En dissolvant ces marques du passé, la psychologie biodynamique apaise le corps et ressource notre être profond. Néophytes et thérapeutes trouveront dans cet ouvrage, illustré de nombreux exemples, un autre regard sur les difficultés émotionnelle les autosabotages ou les comportements irrationnels. Le corps recèle des solutions originales et inattendues pour gérer nos maux qui sont souvent des appels de l'âme vers le changement. Par son attention à la vie interne, sensitive, la psychologie biodynamique permet de se reconnecter à la joie et à la puissance vivante qui est au fond de chacun de nous."

De bonnes feuilles à lire en perspective, j'espère y trouver quelques clés pour ouvrir des portes et dénouer des choses parce que je n'en peux littéralement plus d'avoir mal quotidiennement.

 

 * Enfin je suis allée voir une nouvelle ostéopathe, dans ma petite commune en plus, donc juste à côté et elle est franchement très bien.

Et en fait, entre autres choses (bassin, périnée...), elle m'a remis une côte en place.
Une pu*tain de côte qui s'était déplacée, sans doute à la fin de ma grossesse quand CF4 commençait à pousser les murs et ce déplacement costal entrainait une tension constante des muscles dorsaux et notamment des rhomboïdes.
Bon cette séance d'ostéo a été trèèèès brassante, également sur le plan émotionnel, avec plein de trucs qui veulent remonter et que je n'arrive pas forcément à sortir ou faire sortir mais ça m'a fait du bien et j'y retourne bientôt.

Et cette fois-ci sans CF4 que j'ai été obligée d'amener avec moi vu que je n'avais personne pour le garder. Il a été super sage et a écouté l'album de Jain (Makeba est sa passion du moment) (avec Zootopia) (ça nous change de Jean-Petit-Qui-Danse) sur mon Music Angel qu'il avait absolument tenu à emporter durant toute la séance mais il nous tournait autour et il essayait aussi de me masser comme la dame :)
Bref, mignon tout plein mais ce sera mieux sans lui la prochaine fois quand même

 

Posté par KaMaia à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 22 août 2016

Reprise !

ciel et soleil

Reprise du chemin de l'école du bureau ce matin après 4 semaines de vacances nécessaires, méritées et très très agréables.

L'avantage d'habiter à côté de la plage étant que nous n'avons pas bougé et que la maison a vu défiler des tas d'amis, notamment Phoebe et ses zèbres pas vus depuis... 5 ans !
Au fil des visites, il nous est arrivés d'être 16 à table (heureusement que l'Homme n'était pas là, tout ce monde l'aurait fait stresser), et j'adore ces moments de partages où chacun vaque à ses occupations entre sieste et détente, où on va à la plage en meute, où on fait le touriste dans sa propre ville, où on va cueillir de la fleur de sel dans les salines des copains et on ramasse assez de salicornes pour en faire une trentaine de bocaux, où les enfants font des parties de cache-cache géantes de nuit dans le jardin pendant que les adultes refont le monde en papotant jusqu'au petit matin autour d'une théière (ou d'un virgin Mojito préparé par CF1) ou bien encore où on passe une soirée entière à jouer aux Loups-Garous de Thiercelieux parce que pour une fois, on est assez nombreux pour que le jeu soit intéressant.

mojito

Mojito

chateau

Le château de la GrandeVille

 

 

salicornes2

Salicornes au vinaigre

salicornes3

carrousel des mondes marins

Le Carrousel des Mondes Marins

loups garous

Loups-Garous... et je suis la Sorcière
(Les kids s'étaient fabriqué le jeu avec des post-its, ça fonctionnait très bien mais j'ai eu pitié et je suis allée leur acheter le jeu et l'extension pesonnages. Ils étaient super contents)

 

Quelques émotions toutefois au début des vacances avec une expérience de baignade dans l'océan qui aurait pu mal tourner.
Les courants de l'Estuaire sont puissants. Et lesZados pas toujours conscients du pourquoi Maman est chiante quand elle dit de ne pas aller "plus loin que là" (là = la hauteur de la taille).
Sauf que 5 ados qui s' amusent super bien ensemble ... c'est inconscient.

Donc je suis all
ée les chercher quand j'ai trouvé qu'ils allaient un peu trop loin. Ce qui était une erreur monumentale car en fait j'aurais du aller prévenir tout de suite les secours même si à ce moment-là personne n'était en danger.
Car le temps que je les rejoigne, le courant nous avait tous entrainé plus loin. S'ils ont réussi à revenir avec difficultés pour certains car les courants nous faisaient faire du sur place, l'une d'eux fatiguait et CF2 et moi qui étions restées avec elle avons commencé à fatiguer aussi. Je ne l'aurais jamais laissée et j'ai vu arriver le moment où j'allais me noyer avec elle après avoir obligé CF2 à rentrer chercher du secours, ou plus probablement essayer de nous accrocher à l'une des grosses balises jaunes pour attendre du secours.

Heureusement lezAdos qui avaient pu rejoindre la plage ont prévenu les sauveteurs et un gentil paddle Man qui passait par là est venu en renfort aussi
Plus de peur qu'autre chose. Mais je suis restée "un peu" traumatisée quelques jours quand même.
Sans compter les deux jours de courbatures puissance 10 car je ne suis plus habituée à nager avec autant de vigueur.

Ca a été une leçon et l'occasion d'expliquer aux Ados quelques utiles rappels sur l'effet de courant en fonction de l'heure, du sens du vent et de la marée. Et également que non, ce n'est pas fun, ni prudent de "nager jusqu'à la dernière bouée". Et que quand on dit "pas plus loin que là", ce n'est jamais pour les faire suer.

Une fois la trouille passée et à peine revenus sur le sable, ils n'ont rien trouvé à faire de mieux que d'essayer de s'enterrer... (avec prudence quand même, eu égard aux accidents là aussi)

ensables

 

Des vacances pleines d'amis, de rires, de discussions, d'émotions, de soleil, de visites, de joies, d'énergétique aussi, j'ai fait quelques soins aux amis qui sont passés et surtout j'ai été massée par Christophe (son site est , si vous êtes à Grenoble ou pas loin, n'hésitez pas à le consulter, ses mains sont magiques !) qui m'a enlevé toutes mes douleurs dorsales.
C'était assez incroyable la façon dont mes muscles réagissaient, réclamaient d'être massés et se détendaient sous ses mains. Je ne connaissais pas le deep draining et maintenant que j'y ai goûté, je vais demander la même chose à mon thérapeute, également praticien en psychologie biodynamique, qui est censé masser et travailler en corporel et que j'ai précisément choisi pour cela.

Bref de belles vacances, une vraie coupure de 4 semaines qui étaient toutes les 4 absolument nécessaires, vu l'état dans lequel j'ai été ces deux dernières années, il m'a fallu à peu près une semaine rien que pour décrocher vraiment et me sentir en congés.

J'ai repris ce matin, mes batteries rechargées et l'esprit heureux alors même que je sais que le faîte de l'été est passé et que les jours vont bientôt raccourcir, ce qui me déprime pourtant un peu habituellement.

Enjoy !

Posté par KaMaia à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 6 août 2016

Désencombrement #4 - Ce qui ne sera pas désencombré

fille-ou-garcon

Fille ou garçon ?
Le linge ajouré et brodé main de mon berceau de bébé

 

Donc après cette journée en mode désencombrement, il y a quand même certaines choses qui ne seront pas jetées ou données, notamment :

- un magnifique drap de lin ancien "brut" c'est à dire ni brodé, ni ajouré, et donc prêt à travailler pour le cas où j'aurais envie d'en faire quelque chose. Mais dont je ne sais pas encore quoi faire
- des double-rideaux bleu marine qui, après une petite retouche et un ourlet, seront parfaits pour la chambre de CF3 qui m'a réclamé des rideaux occultants il n'y a pas longtemps
- les draps brodés de mon berceau de bébé dont la photo se touve plus haut (sûrement brodés par l'une de mes grand-mères mais laquelle ? j'ai posé la question à mon père et à ma tante, j'espère qu'ils sauront me répondre...). Je pense qu'ils sont en pur lin eux aussi, le toucher est caractéristique, mais rendu très doux par l'âge et l'usage.
- le drap avec lequel je faisais la sieste à la maternelle avec son motif "le lièvre et la tortue" dont je me souviens très bien car je l'adorais. Je pense le matelasser pour en faire la couverture de sieste de CF4 pour l'école puisque ce drap est en état neuf (de mémoire il ne m'a servi que pour mon année de moyenne section), mais il faut que j'apprenne à faire ça parce que je n'ai encore jamais fait de matelassage ou de quilting.
- l'ensemble housse de couette et taie d'oreiller cousu par ma mère pour Frérot quand il était encore dans son lit à barreaux et dont j'ai parlé précédemment. État impeccable lui aussi. Il est déjà dans une enveloppe à bulles pour être envoyé par surprise à l'intéressé dès lundi et, peut-être servir à ma nièce.
- des coiffes bretonnes "penn sardin' " anciennes dont je ne sais pas trop quoi faire.
Tiens j'ai aussi le costume qui allait avec, le costume des ouvrières sardinières de la région de Ploaré et qui est un petit 38. Je l'avais acheté dans une brocante car j'adorais la coiffe penn sardin' de ce terroir et je voulais absolument la porter. J'ai porté ce costume sur scène jusqu'à ma troisième grossesse mais je ne pense pas pouvoir le ré-enfiler un jour (hin-hin). Quelqu'un connaîtrait un Cercle ou une danseuse que ca pourrait intéresser ?
- sans oublier des tas d'autres choses qui ne méritaient pas d'être conservées.

Bilan de la journée : il n'y a plus de caisses dans le couloir et plus que deux cartons à trier dans ce que ex-CM m'avait ramené !
Trois sacs de vêtements, draps et linge sont prêts à partir au container de récupération, trois sacs poubelles sont dans la poubelle, une caisse de vêtements de CF3 est prête pour le grand garçon de ma copine et le linge de famille que je vais conserver est en cours de lavage.

Aaaah !
*agréable sentiment de devoir accompli*

Posté par KaMaia à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Désencombrement #3 - En partance pour un ailleurs

20160806_211454

Dans un des cartons ouverts aujourd'hui, j'ai retrouvé la housse de couette et la taie d'oreiller que ma mere avait cousues pour mon frère quand il dormait encore dans son lit à barreaux.

Mis à part une odeur de renfermé qui partira facilement à la première lessive elles sont comme neuves et pourraient peut-être même servir à ma nièce. 

Je les prépare pour un envoi postal qui lui fera une surprise.

Posté par KaMaia à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Désencombrement #2 - Photos souvenir

Au tout début des Seventies et au début de leur retraite mes grands-parents ont fait construire une maison dans le Finistère. J'ai énormément aimé cette maison et j'ai mis des années à en faire le deuil après que mon grand-père l'ait vendue en 1997 quelques mois avant son décès.
Je crois qu'il ne voulait pas nous laisser "ce fardeau" à gérer de devoir disposer de cette maison et de devoir nous en séparer nous-mêmes.

A l'époque CM et moi avions songé à la racheter aux autres héritiers pour nous y installer, elle était laaaargement assez grande pour y élever les nombreux enfants que nous souhaitions avoir, mais l'absence de vie économique dans le coin nous en a dissuadés. Aujourd'hui, je sais que nous avons bien fait, même si Carhaix-Plouguer, à 15 mn en voiture, s'est énormément développée et où on aurait peut-être pu l'un comme l'autre trouver du boulot dans le coin.

Ca n'enlève rien au fait que faire le deuil de cette maison a été une vraie souffranceet que j'ai toujours un gros pincement au coeur quand je passe devant.

J'ai retrouvé hier dans un carton quelques photos de sa construction, photos que je ne souhaite pas conserver, je n'en ai pas non plus besoin pour me souvenir de tous les moments heureux passés à Locmaria.

Locmaria

Je trouve qu'on reconnait bien la maison du cube.

J'ai donc mis ces photos dans un enveloppe, adressée au nouveaux propriétaires de la maison (enfin nouveaux... ils l'ont achetée il y a quasi 20 ans !). Je la posterai lundi en espérant que ça leur fera plaisir.

Posté par KaMaia à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Désencombrement #1 - Archives couture

Pieusement conservés depuis le décès de ma grand-mère en 1990

Echo de la mode

 

Je ne vois vraiment pas ce que je pourrais faire des suppléments à l'Echo de la mode de 1960 à 1962. Mais étant très sensible, de par mon métier, à la valeur patrimoniale et à la conservation des objets, je viens de le proposer en don au musée de la mode et du textile*.
S'ils n'en veulent pas, je les donnerai à qui en voudra et sinon... poubelle.

En vérité, je n'ai pas besoin de ces publications pour me souvenir de ma grand-mère.

 

* Et là, j'ai immanquablement la réplique d'Indiana Jones et la dernière croisade qui me vient à l'esprit :
- Sa place est dans un musée !
- La tienne aussi !!
(oui, c'est bon, j'y suis déjà dans un musée, merci :D )

Posté par KaMaia à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,