KaMaïa au FarWest

mercredi 22 mai 2019

Birthday today

birthday selfieUne bougie supplémentaire soufflée aujourd'hui !

Mon bilan de l'année est plutôt positif, tant sur le plan personnel que professionnel.
Tout va tellement mieux dans ma vie depuis que j'ai quitté L ! Même si l'organisation de la garde alternée est fatigante, en particulier parce que c'est moi qui fait la route puisque CF4 est toujours scolarisé dans la commune de résidence de son père, mais le mieux-être que je ressens suite à cette séparation vaut laaaargement la fatigue.

Je m'envole pour l'Ecosse dans quelques jours pour passer une semaine avec CF1 avant qu'il ne termine son année de bachelor. Je suis impatiente de le revoir et de visiter ce pays où je rêve d'aller depuis au moins 20 ans.

CF2 va prochainement passer des tests d'admission dans un nouveau cursus d'études qui, je pense, qui correspondra bien. J'espère qu'elle sera prise et surtout que ça lui plaira.

Les enfants m'ont souhaité mon anniversaire hier et plutôt que de poser le bon nombre de bougies sur le gâteau (il y aurait eu plus de bougies que de gateau !), ils ont dessiné un 4 et un 7 avec les bougies. Comme j'ai tout soufflé du premier coup, je devrais voir tous mes voeux de réaliser, non ?

gateau anniversaire

 

Cette nouvelle année de vie commence avec la réalisation d'un projet lontemps mûri, l'encrage dont j'avais parlé récemment.

encrage (2)

6 heures sous les aiguilles !

Et il y a encore deux séances de prévues.
Le résultat provisoire est à la hauteur du temps d'attente (4 ans pour être encrée par cette tatoueuse) et de la motivation

J'attends avec curiosité de voir ce que cette nouvelle année de vie va m'apporter... (Message personnel à l'Univers : du bon et du beau SVP hein !)

selfie anniv2

Posté par KaMaia à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 26 avril 2019

Veste longue à la surjeteuse

des ptits trous  Tout au long de l'année, je porte des gilets longs type cardicool, en laine et cachemire l'hiver, en coton et en lin l'été.
Chacun ses petits snobismes, chez moi ce sont les matières et tissus et je ne me sens pas à l'aise en textiles synthétiques. Mais le lin, outre qu'il se froisse facilement, a tendance à s'user plus vite que d'autres tissus.

Mon cardigan noir, grand basique incontournable de ma garde-robe (tout comme certaines ont THE petite robe noire) était troué en plusieurs endroits et non réparable.

Mais je me suis dit qu'en le démontant et en m'en servant de patron, je devrais arriver assez facilement à le dupliquer.

Donc je suis allée récupérer un de mes coupons de lin achetés il y a 3 ans au marché St Pierre à Paris lors d'une sortie entre copines (sur la photo du lien, c'est celui tout au fond) et je me suis mise au boulot.

 

 

patronage

C'est là que je me suis rendue compte qu'en fait, mon cardigan était super mal coupé... et que je n'avais jamais remarqué. J'ai donc eu deux ou trois petits ajustements à faire pour les emmanchures et longueurs mais rien d'insurmontable.

patronage preparation

Traçage et patronage, très facile avec ma roue de traçage. Ca va vite et ça va tout seul !

coupe

Un peu de coupe... j'ai finalement rallongé un peu le patron pour avoir une veste longue et non cardigan court

couture en croix surjeteuse

... un peu de couture à la surjeteuse.
Avec une couture en croix impeccable (je crois que j'ai pigé le truc !)

 

Et voilà !

veste finie

Une veste longue en lin, un peu classe, pour aller bosser !

Outre le fait que ça m'a fait du bien de coudre un peu question zen et détente, c'était tellement facile que je me demande si je ne vais pas la doublonner ou la triplonner dans d'autres coloris.

 

 

 

Posté par KaMaia à 12:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 1 avril 2019

Hashimoto (A vos souhaits !)

thyroide Ca va bientôt faire un an que je compose avec ce mot qui n'est pas le nom d'un auteur de manga, hélàs.

Enfin plus exactement ça fait un an que je suis diagnostiquée parce que la maladie est apparue il y a 10 ans (pile quand CM et moi nous sommes séparés didonc, après ça on dira que la somatisation ça n'existe pas, hein...).
Puis elle a évolué à bas bruit pendant toutes ces années parce que mes analyses de l'époque qui avaient bien montré un pic d'hyperthyroidie -le fameux pic d'hyper qui précède l'apparition de la maladie- mais une écho normale et pas d'anticorps n'avait pas plus que ça inquiété mon médecin. Et comme ma TSH s'est normalisée quelques mois plus tard, je suis restée sans analyses complémentaires pendant 10 ans.

Au cours de ces 10 ans, il y a eu 2 poussées que j'ai bien senties quand elles se sont produites mais j'ai pensé que j'étais déprimée par le divorce puis quelques années plus tard, épuisée par la séparation d'avec Iel et que les deux épisodes de prise de poids (ah oui parce qu'en plus, ça fait grossir ce truc et pas qu'un peu !) étaient des kilos de chagrin.

En même temps c'était pas faux.

Quand j'ai été diagnostiquée début avril de l'an dernier, j'étais littéralement exangue de fatigue et de douleur et très très inquiète des troubles de mémoire que je sentais apparaitre, qui commençaient à être très gênants et m'inquiétaient beaucoup (sastrouve j'ai un Alzheimer débutant au secours !)

Donc je suis sous Lévothyrox depuis un an, et heureusement je le supporte bien. Le dosage a même été revu un peu à la hausse en début d'année vu que je faisais une autre poussée et que mon endocrino m'a fait confiance quand je lui ai parlé de troubles de mémoire et de concentration et de 4 nouveaux kilos pris sans raison alors même que mon dosage de THS était correct.

Donc bon, j'ai commencé à m'intéresser à cette petite glande en forme de papillon que j'avais superbement ignoré durant toutes les années où elle a bravement fait son boulot sans problème.

Et j'ai découvert qu'elle régule tout un tas de trucs fondamentaux dans l'organisme. J'avais bien appris tout ça au lycée, et même en formation physio/anatomie plus tard mais je l'avais un peu oublié.
J'ai découvert aussi que la médecine ne sait pas la guérir.

Non, tout ce que la science peut me proposer, c'est de me faire avaler chaque jour un cachet d'hormones pour pallier à celles que ma thyroïde, progressivement auto-détruite par mes propres anticorps, ne fabrique plus.

Autant dire que ça ne m'a pas convenu d'apprendre ça.

Et donc ça fait un an que je me documente sur le sujet, d'abord avec des lectures "académiques", puis je suis partie vers les solutions plus "naturelles".
Parce qu'il y a, semble-t-il, moyen d'améliorer les choses, voire -folle espérance- de guérir.

Et ça passe par l'alimentaire. Mais... comment dire... ça n'est pas forcément simple à mettre en place.
Plus de laitages de vache (bon ça, ça va, je n'en consomme quasi plus) (excepté le beurre, en bonne Bretonne que je suis)
Plus de gluten (terrible ! Y en a partout du gluten !)
Manger hypotoxique
Manger cru ou cuisson douce (et bam, le Vitaliseur de Marion à 'tuit mille euros !) (non je n'ai pas investi, le prix me semble encore délirant) (mais j'ai acheté un extracteur et quelques bouquins)

Tout ça finalement me convient plutôt bien.
A dire vrai, ce sont des principes alimentaires qui sonnent familièrement pour moi et que j'appliquais déjà plus ou moins depuis des années et c'est, je pense ce qui a permis que je reste sans traitement durant 10 ans. Parce que je mange régulièrement cru ou tout au moins hypotoxique, parce que je connais les principes de France Guillain et de son miam o fruit depuis des années, parce que j'ai des germoirs et que je les utilise, parce que je suis flexitarienne et que je connais depuis longtemps la pyramide alimentaire naturopathique, parce que j'appliquais tout ça régulièrement mais pas tous les jours non plus, plutôt par périodes, souvent pour des raisons organisationnelles.

Mais tout cela a quand même permis de limiter les dégâts et a dû ralentir l'évolution de la maladie. Du coup, le problème c'est qu'elle est passée inaperçue aussi.


Le souci c'est qu'entre mes horaires de dingue et mes enfants aux goûts ou principes alimentaires individuels (ma fille ne mange pas d'animaux morts, mes fils sont difficiles et n'aiment pas le poisson, etc.) je suis souvent obligée de faire plusieurs plats. C'est notamment pour ça que je cuisine le week-end (là aussi, comme pour les cheveux gris, j'ai précédé la tendance actuelle Batch cooking pour des raisons bassement organisationnelles). Mais ajouter un 3e régime alimentaire à tout ça, c'était un peu au-dessus de mes forces, jusqu'à la dernière poussée qui m'a fait atteindre un chiffre jamais vu sur la balance même au plus fort de mes grossesses où j'ai réalisé que soit je FAISAIS quelque chose, soit je laissais la maladie m'envahir peu à peu jusqu'à l'invalidité, l'obésité morbide et puis... le cimetière ?

Si on ajoute à ça la crainte irrationnelle liée au fait que j'atteindrai dans pas très longtemps l'âge auquel ma mère est décédée prématurément, ça m'a servi de coup de pied virtuel mais néanmoins bien énergique dans le fondement.

Donc depuis peu, je détricote des décennies d'habitudes alimentaires, de réflexes culinaires (comment ça, faire revenir les oignons dans l'huile, c'est mal ?), j'expérimente de nouvelles façons de faire la cuisine, et si certaines choses me manquent beaucoup, voire sont du renoncement encore difficile (notre sacro-sainte soirée pizza familiale du jeudi), de nouvelles choses se révèlent délicieuses (les pâtisseries crues sont une tuerie et je pense me faire des intra-veineuses de jus de légumes/fruits tellement c'est bon).

jus extracteur
Jus céleri, épinards, carotte, pomme, fruits rouges, myrtilles sauvages... contrairement à ce qu'on pourrait penser c'est très bon

Je n'ai pas fait de dépenses faramineuses pour mettre en place tout ça, simplement un spiraliseur et un extracteur de jus basique (pas une bestiole à 400 €) mais qui fait le job (le jus à l'extracteur n'a RIEN à voir avec celui que je faisais avec ma centrifugeuse qui est partie à la recyclerie, du coup). En revanche mes ustensiles de conservation sous vide Fosa servent tout le temps.

Le bénéfice collatéral, c'est que je perds du poids (Incroyable !)

Mes bibles sur le sujet :

thyroide les solutions naturelles   medical medium  la thyroide medical medium

 

 

 

C'est que ça n'est pas facile d'apprivoiser un papillon !

papillon

 

Posté par KaMaia à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 28 mars 2019

Justice !

J'en avais déjà parlé dans ce billet, CF4 a été victime de violences volontaires de la part de l'assistante maternelle qui l'a gardé lorsque j'ai repris le travail après mon congé-maternité.

Un mois après ma reprise de poste, nous étions un matin aux urgences pédiatriques pour des symptômes qui ont révélé un Syndrome du Bébé Secoué.

irm et scanner

Scanner et IRM

Un mois plus tard, l'autre bébé qu'elle gardait était lui aussi hospitalisé pour une double fracture qui s'était produite chez elle. Bref, une harpie, une Thénardier que ni moi, ni L, ni les autres parents n'avions su voir.

L'enquête et l'instruction judiciaires très approfondies auront duré presque 5 ans.

Et enfin, il y a quelques jours nous avons reçu de notre avocat la bonne nouvelle qu'il y aurait bien un renvoi en correctionnelle. Il y aura procès ! Elle va devoir s'expliquer sur ce qui s'est passé et rendre des comptes ! Et elle va devoir également rendre des comptes sur le fait que pour se dédouaner elle ait essayé à l'époque de dirigier les soupçons d'abord sur mes grands enfants (qui étaient chez leur père durant la période concernée) puis sur moi-même.

Je jubile depuis ces quelques jours à l'idée qu'elle doit très très mal dormir depuis qu'elle sait qu'elle va se retrouver sur le banc des accusés. Bien fait !

Parce qu'il serait juste qu'il y ait une justice pour CF4 qui, bien qu'il semble aller bien à première vue, supporte au quotidien (et nous aussi !) les séquelles de ce qu'elle lui a fait subir.
Il a toujours cette hyperalgie très handicapante, il est fatigable, il est migraineux, se plaint de douleurs plusieurs fois par semaine. Et son dernier bilan du fonctionnement neurologique et des apprentissages (il est régulièrement suivi au CHU) montre l'apparition de nouvelles séquelles qui sont liées aux comportements d'adaptation qui se mettent en place à partir de 5 ans et qui vont continuer à se mettre en place jusqu'à l'adolescence. Il présente aussi un risque accru de voir apparaitre une épilepsie ce qui explique que contrairement à CF3 qui était déjà un pro de l'ordi dès ses 3 ans, CF4 à 5 ans et demi n'ait pas encore approché un ordinateur et qu'il ne joue pas aux consoles et autres jeux vidéo (ce qui le frustre un peu, quand même, même s'il comprend pourquoi on limite ou on interdit).
Cette p*£@%£%:! l'a privé de certains plaisirs de l'enfance.

Nous n'avons qu'une idée assez confuse de tout cela en réalité, nous vivons ces séquelles au quotidien mais à dire vrai on navigue à vue. De même que jusqu'à récemment nous n'avions qu'une vague idée des lésions réelles qu'il a eu à subir.

Jusqu'à cette semaine en fait, où j'ai reçu par courrier un compte-rendu que la neuro-pédiatre à envoyé à ma demande à l'anesthésiste-réanimateur qui va s'occuper de l'anesthésie de CF4 qui sera prochainement opéré des amygdales/végétations.

 

lesions

Hémorragie de la convexité de la faux du cerveau et de la tente du cervelet, lame hémorragique frontale droite (c'est cette lame hémorragique droite qui est la cause de l'apparition des séquelles récentes car son emplacement correspond aux fonctions d'adaptation. En clair, son lobe frontal a cogné contre sa boite crânienne sous l'effet des secousses et il a saigné et puisque cette partie du cerveau a été lésée, les fonctions qu'elle commande sont lésées aussi)arrachement des veines-ponts du cerveau de mon bébé de 6 mois (!!!) (Lire ça m'a mise dans un état de choc réel en fait).
Un 1er EEG très lent, alors qu'à l'époque on nous avait dit "un peu lent", pas "très" et tout un laïus sur les séquelles actuelles et en cours d'apparition.
Elle ne l'a pas loupé. 😢😢


😠😠😠😠😠😠😠
J'espère qu'elle prendra cher !

 

Posté par KaMaia à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 20 mars 2019

J'y ai dit de te dire . . .

messageHier matin, CF3 ne s'est pas levé.
Comme il n'oublie jamais de se réveiller j'en ai conclu que comme il y avait grève il commençait sans doute plus tard et je suis partie travailler.
Après je reçois un SMS de son père : "J'ai reçu un mail de la vie scolaire disant que C. a été absent aujourd'hui."
WTF ?!

J'appelle l'intéressé qui me répond :
- Ben T. (CF2, sa soeur) ne t'a pas dit ?
- Dit quoi ?
- Je lui ai dit de te dire que j'étais malade.
- Mais tu ne pouvais pas me le dire directement ? M'envoyer un SMS ?
- Ben c'était pas la peine puisque je lui avais dit de te le dire.

#PartisanDuMoindreEffort

Sa soeur que je n'avais, de toutes façons, pas vue de la journée avait (bien évidemment) complètement oublié de transmettre le message.

 

 

Posté par KaMaia à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 14 mars 2019

Raconter des histoires

CF4 adore les histoires et tous les soirs, sauf quand il est trop tard, il choisit un livre ou album et je le lui lis. Je crois savoir que c'est la même chose chez L.

Et le mois dernier, un soir, il m'a dit :
- Tu sais Maman qu'on peut lire des histoires du soir SANS LIVRE ?
- Oui mon poussin, c'était même la spécialité de ma grand-mère. Mamie me racontait toujours des histoires sans livre quand j'étais petite. Est-ce que tu veux que je t'en raconte une ?
- Oh oui !

Et c'est comme ça que je me suis retrouvée à raconter l'histoire du petit grillon dont le renard avait cassé la maison.

le grillon

(Donc là, c'est CF4 qui fait le grillon)

 

Depuis lors, j'ai raconté cette histoire un certain nombre de fois.

Ensuite je me suis un peu lassée des insectes et donc en ce moment, on revisite l'Odyssée.
Il a adoré l'histoire de Circé (faut dire que Circé, c'est le nom de notre chatte, donc forcément ça l'a interpellé) qui changeait les hommes en cochons et l'histoire du Cyclope dont l'oeil avait été crevé par Personne.

Et quand je lui raconte, j'entends par une faille spatio-temporelle l'intonation et le timbre de voix de ma Mamie lorsqu'elle me les racontait.

Posté par KaMaia à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 12 mars 2019

Diamonds are a girl's best friends

design bijou CF2 a toujours été créative et manuelle. C'est avec étonnement que je l'ai vue se diriger vers une cursus "d'études universitaires classiques" qui ne fasse aucunement appel à ses talents artistiques et créatifs.

Pour autant son amour du dessin, du design, du DIY et de la création continue à être très présent chez elle.
Son portfolio de dessins est épais comme un bottin, les murs de sa chambre sont couverts de dessins, croquis, dessins finalisés sous cadres. Les étagères du meuble à casiers de sa chambre sont pleines de boites de fournitures, de pâte fimo, de perles diverses, d'outils de précision, etc.

C'est la dealeuse officielle en dessin de CF4, voire même en fabrication de jouets :

Dragon en pâte fimo Maison playmobil carton et papier

La maison Playmobil DIY, c'est parce qu'elle était horrifiée du prix des vraies maisons dans le commerce. Donc elle a décidé de lui en faire une.
On remarquera les parquets artistiquement tracés et la collection de papiers peints à faire pâlir d'envie Rebell Walls

Chat Noir playmobil liberons les Akumas

Quand au playmobil Chat Noir, et bien comme il n'existait pas, elle l'a inventé ! CF4 étant toujours aussi fan de ce dessin animé, il a été absolument enchanté. Quand aux deux cadres sur le mur de sa chambre elle a recyclé ce cadre d'envol de papillons que je lui avais offert il y a quelques années.
Si on ajoute son dessin d'une LadyBug soufflant pour les faire s'envoler, nous avons une parfaite Libération des Akumas !

 

Récemment, la conjugaison de l'incertitude d'avoir fait le bon choix d'études dont elle ne voit pas trop finalement vers quoi cela pourrait la mener hormis l'enseignement dont elle n'est plus très sûre, de son envie de quitter le nid et du volet artistique de sa personnalité est venu frapper de nouveau à sa porte et elle m'a parlé de création, de design, de métier manuel et artistique dans un domaine finalement assez logique quand on la connait bien.

Alors j'ai fait quelques recherches et je lui ai proposé de lui offrir une journée à la Capitale et notamment d'assister à un atelier premiers pas en joaillerie.

Elle a accepté avec enthousiasme.
Et ça m'a fait plaisir de voir de nouveau de l'enthousiasme dans ses yeux, car ça faisait quand même quelques mois qu'ils étaient voilés par l'incertitude de l'avenir et de ses choix...

joaillerie

 

 J'attends qu'elle rentre et qu'elle me raconte si ça lui a plu !

 

 

Posté par KaMaia à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 10 mars 2019

L'argent de la sagesse #3

Je commence à jouer avec l'idée de couper mes cheveux parce qu'ils ont atteint une longueur certaine (en clair, ils m'arrivent à la taille) et que gris comme ils le sont maintenant, je me demande, parfois (rarement), si ça ne fait pas un peu vieille poupée.

D'autant qu'ils sont constamment attachés que ce soit au bureau où une pince correctement placée juste donne l'impression que je porte une queue de cheval ou à la maison où il m'est plus pratique de vaquer à mes occupations sans me débattre avec de longues mèches à la Raiponce.

Ce ne serait pas la première fois que je passerai du très long au plutôt court, et comme ils poussent toujours aussi vite, je ne regretterai pas plus que les fois précédentes.


Et puis je les regarde et je me dis que cette couleur cendrée ou argentée suivant la lumière ambiante, elle me plait vraiment bien. Et je vais encore les garder un petit moment pour voir.

Recto - Verso

kamaia verso

kamaia recto

Posté par KaMaia à 22:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 8 mars 2019

Etre une Working Solo Mum et les petites joies associées

Working_Mum Vis ma vie à 100 à l'heure sur le fil...

Ce matin, on était bien dans le timing, j'ai emmené CF3 à la gare à 6h45, je suis rentrée à la maison où CF4 finissait son petit dej, j'ai mis les sacs, le cartable, mon vélo dans la voiture pendant que CF4 mettait ses chaussures, Il s'est installé dans la voiture pendant que je mettais les miennes, je l'ai attaché et à 7h08 on était partis, super raccord sur l'horaire.
On est arrivés au periscolaire une petite demi-heure plus tard et c'est la que j'ai constaté avec horreur que CF4 n'avait pas son manteau !
Il faisait 2 degrés dehors.
Et. Il. N'avait. PAS. Son. Manteau.

J'ai fouillé la caisse des vêtements oubliés du périscolaire en priant le Dieu des étourdis qu'il y ait un manteau en 8 ans qu'on aurait pu emprunter pour la journée.
Il n'y en avait pas.

J'ai appelé en catastrophe mon amie Marina pour savoir si elle avait en stock un ancien manteau de son fils devenu trop petit (le manteau, pas son fils) mais non.

J'ai envisagé de refaire l'aller-retour à la maison pour récupérer le manteau puis re-retour à la gare mais ça voulait dire 1h30 de trajet en plus, louper le dernier train pour la GrandeVille, devoir aller travailler en voiture + tram, et arriver à mon travail vers 10h30...

Et puis l'illumination soudaine, le Bon Coin !
En 5 minutes j'avais trouvé un manteau à la bonne taille à 5 km de là, j'ai appelé la dame à 7h53, un peu surprise d'un appel aussi matinal mais sympa, disponible et qui m'a dit "pas de problème je vous attends".

20 minutes après j'étais de retour au périscolaire, délestée de 8 euros mais avec une chouette doudoune Creeks, état neuf, propre, chaude et prête à servir. CF4 était ravi, elle lui plaît beaucoup.

Puis je suis repartie pour la gare de ma commune, et j'ai été pile dans les temps pour avoir le dernier train pour la GrandeVille, celui qui me fait arriver 30 mn en retard mais que ça reste gérable.

La journées des droits des Femmes commence bien.
Je milite pour le droit à la détente !

wonder-mum

 

Comme le dit mon amie Sandra : Working solo mum = Queens of the fucking world !
YES !

****

Edit : ZE emergency doudoune!

IMG_20190308_183728

Posté par KaMaia à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 5 mars 2019

Et c'est le temps qui court (et je cours avec lui)

tourbillon-de-la-vieTout est dans le titre...

Non je ne fais pas la tête, non je n'ai pas délaissé mon blog-journal-intime par désintérêt mais juste parce que la vie file trop vite, que le tourbillon de la vie tourbillonne, que le temps court et que je cours avec lui.

J'ai passé ces derniers mois à mettre de l'ordre à la fois dans mon puzzle personnel, à déblayer des choses, à (essayer de) mettre en place des changements, principalement liés à mon hygiène de vie en vue d'éradiquer la thyroïdite de Hashimoto qu'on m'a diagnostiquée l'année dernière et pour laquelle mon endocrino ne me propose que du palliatif à savoir une prise quotidienne de Levothyrox (aka le médicament au nom de dinosaure) (Lévo-T-Rex).

Dieu merci, je le supporte bien et cette prise quotidienne maintient ma TSH dans la fenêtre de normalité mais la médecine ne propose rien pour enrayer le processus.
J'ai donc pris le problème en main, fait des recherches et commencé à mettre en place les changements nécessaires.

Le problème c'est que ces mesures principalement alimentaires sont relativement contraignantes. Me passer de laitages de vache, OK, je ne buvais quasi plus de lait depuis lontemps et concernant la crème, j'étais déjà passée aux substituts végéteaux. Mais me passer de fromage, ça grince parfois un peu (adieu les salades estivales tomates-mozza.... snif !).
Mais surtout me passer de gluten, ça c'est une autre paire de manches. Il y en a PARTOUT, du gluten. Pffff !
J'avoue que je n'y arrive pas (encore) complètement.

Et puis dernière en date, manger le plus possible cru, c'est mon nouveau challenge et donc ça fait beaucoup si on tient compte que j'ai une CF2 végétarienne à la maison, mais pas prêt à manger cru et que mes fils sont carnivores. Bref, ça me complique un peu l'organisation tout ça...

Hormis cela j'ai passé aussi pas mal de temps sur un dossier autrement plus prenant, pour aider mon frérot dont, l'été dernier, la femme est partie "en vacances" avec leur fille de 4 ans et... n'est jamais rentrée.
Ensuite pour se couvrir concernant l'abandon de domicile et surtout l'enlèvement d'enfant, cette µ%J/%µ!§£!@ n'a rien trouvé de mieux que de déposer plainte contre mon frère pour violences. Si. Mon frère qui est handicapé par une maladie dégénérative, qui se déplace avec une canne les bons jours et en fauteuil roulant les mauvais et qui, outre son tempérament non-violent, est bien incapable de faire preuve de violence envers quiconque, sauf à se blesser lui-même gravement.
"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait..." (Michel Audiard)
Mais bref.... le dossier pour l'avocate ne s'est pas monté tout seul et j'y ai passé quelques nuits sans sommeil. Enfin, il va bientôt revoir sa fille, alors qu'il n'a pu que l'avoir au téléphone de loin en loin depuis août.

Et enfin, tout récemment par un de ces pieds de nez dont l'Univers a le secret, j'ai définitivement refermé une porte et tourné une page vieille de près de 20 ans. Et ça fait du bien. La nature élague ses branches pourries mortes, c'est de saison !
Indeed, for years I was a zombie, just moving through my tasks, being for other people or for my husband a charming empty shell, mechanically making love, feeding the kids, putting them to bed, but secretly terribly depressed. And now that I’ve let go, I'm definitively FREED !!!

Posté par KaMaia à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :