ciel et soleil

Reprise du chemin de l'école du bureau ce matin après 4 semaines de vacances nécessaires, méritées et très très agréables.

L'avantage d'habiter à côté de la plage étant que nous n'avons pas bougé et que la maison a vu défiler des tas d'amis, notamment Phoebe et ses zèbres pas vus depuis... 5 ans !
Au fil des visites, il nous est arrivés d'être 16 à table (heureusement que l'Homme n'était pas là, tout ce monde l'aurait fait stresser), et j'adore ces moments de partages où chacun vaque à ses occupations entre sieste et détente, où on va à la plage en meute, où on fait le touriste dans sa propre ville, où on va cueillir de la fleur de sel dans les salines des copains et on ramasse assez de salicornes pour en faire une trentaine de bocaux, où les enfants font des parties de cache-cache géantes de nuit dans le jardin pendant que les adultes refont le monde en papotant jusqu'au petit matin autour d'une théière (ou d'un virgin Mojito préparé par CF1) ou bien encore où on passe une soirée entière à jouer aux Loups-Garous de Thiercelieux parce que pour une fois, on est assez nombreux pour que le jeu soit intéressant.

mojito

Mojito

chateau

Le château de la GrandeVille

 

 

salicornes2

Salicornes au vinaigre

salicornes3

carrousel des mondes marins

Le Carrousel des Mondes Marins

loups garous

Loups-Garous... et je suis la Sorcière
(Les kids s'étaient fabriqué le jeu avec des post-its, ça fonctionnait très bien mais j'ai eu pitié et je suis allée leur acheter le jeu et l'extension pesonnages. Ils étaient super contents)

 

Quelques émotions toutefois au début des vacances avec une expérience de baignade dans l'océan qui aurait pu mal tourner.
Les courants de l'Estuaire sont puissants. Et lesZados pas toujours conscients du pourquoi Maman est chiante quand elle dit de ne pas aller "plus loin que là" (là = la hauteur de la taille).
Sauf que 5 ados qui s' amusent super bien ensemble ... c'est inconscient.

Donc je suis all
ée les chercher quand j'ai trouvé qu'ils allaient un peu trop loin. Ce qui était une erreur monumentale car en fait j'aurais du aller prévenir tout de suite les secours même si à ce moment-là personne n'était en danger.
Car le temps que je les rejoigne, le courant nous avait tous entrainé plus loin. S'ils ont réussi à revenir avec difficultés pour certains car les courants nous faisaient faire du sur place, l'une d'eux fatiguait et CF2 et moi qui étions restées avec elle avons commencé à fatiguer aussi. Je ne l'aurais jamais laissée et j'ai vu arriver le moment où j'allais me noyer avec elle après avoir obligé CF2 à rentrer chercher du secours, ou plus probablement essayer de nous accrocher à l'une des grosses balises jaunes pour attendre du secours.

Heureusement lezAdos qui avaient pu rejoindre la plage ont prévenu les sauveteurs et un gentil paddle Man qui passait par là est venu en renfort aussi
Plus de peur qu'autre chose. Mais je suis restée "un peu" traumatisée quelques jours quand même.
Sans compter les deux jours de courbatures puissance 10 car je ne suis plus habituée à nager avec autant de vigueur.

Ca a été une leçon et l'occasion d'expliquer aux Ados quelques utiles rappels sur l'effet de courant en fonction de l'heure, du sens du vent et de la marée. Et également que non, ce n'est pas fun, ni prudent de "nager jusqu'à la dernière bouée". Et que quand on dit "pas plus loin que là", ce n'est jamais pour les faire suer.

Une fois la trouille passée et à peine revenus sur le sable, ils n'ont rien trouvé à faire de mieux que d'essayer de s'enterrer... (avec prudence quand même, eu égard aux accidents là aussi)

ensables

 

Des vacances pleines d'amis, de rires, de discussions, d'émotions, de soleil, de visites, de joies, d'énergétique aussi, j'ai fait quelques soins aux amis qui sont passés et surtout j'ai été massée par Christophe (son site est , si vous êtes à Grenoble ou pas loin, n'hésitez pas à le consulter, ses mains sont magiques !) qui m'a enlevé toutes mes douleurs dorsales.
C'était assez incroyable la façon dont mes muscles réagissaient, réclamaient d'être massés et se détendaient sous ses mains. Je ne connaissais pas le deep draining et maintenant que j'y ai goûté, je vais demander la même chose à mon thérapeute, également praticien en psychologie biodynamique, qui est censé masser et travailler en corporel et que j'ai précisément choisi pour cela.

Bref de belles vacances, une vraie coupure de 4 semaines qui étaient toutes les 4 absolument nécessaires, vu l'état dans lequel j'ai été ces deux dernières années, il m'a fallu à peu près une semaine rien que pour décrocher vraiment et me sentir en congés.

J'ai repris ce matin, mes batteries rechargées et l'esprit heureux alors même que je sais que le faîte de l'été est passé et que les jours vont bientôt raccourcir, ce qui me déprime pourtant un peu habituellement.

Enjoy !